Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Scène de vie du Buddha

HADB N° : 75
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Fragment de bas-relief
Matière : Calcaire siliceux
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa Kalān
N° de Localisation : 68
Datation :
Dimension :
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : National Museum of Afghanistan
N° d'inventaire musée : MK 77
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Ce fragment de relief illustre une scène de la vie du Buddha. Au premier plan, aujourd’hui étêté, un personnage esquisse le geste original caractéristique. Il pourrait s’agir soit d’un moine, soit du Buddha lui-même. Cependant les personnages orants du second plan sont tournés dans l’autre sens, ce qui nous incite à penser qu’il s’agissait plutôt d’un moine. Directement près de lui, au premier et au second plan se trouvent trois autres religieux. Rasés comme de coutume, ils sont légèrement brachycéphales et leurs traits sont individualisés. Deux d’entre eux regardent vers le personnage étêté, l’un portant sa main vers sa poitrine. Le troisième moine se retourne vers l’autre côté, en direction de Vajrapaṇi. Celui-ci est représenté sous les traits d’un homme mûr et moustachu. L’influence hellénistique est perceptible dans ce type du nu héroïque, drapé dans un paridhāna jeté sur son épaule. Il porte leVajra par le milieu. Le visage est de type étranger. A l’arrière plan, trois personnages coiffés, portant colliers, bracelets, et pendants d’oreilles rendent hommage à la scène. Deux d’entres eux lève une main remplie de pétales de fleurs, certainement pour les lancer sur le Bienheureux, le troisième a les mains jointes en anjalimudrā. Leurs turbans préformés, à bouffette centrale ou décentrée, sont caractéristiques des Bodhisattva. Sur ce relief, conservé au Musée de Kabul, le corps de Vajrapaṇi est désormais en partie détruit.

Observation : Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 40 b