Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Garde du Gynécée : Sommeil des Femmes

HADB N° : 480
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Bas-relief
Matière : Schiste
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Haḍḍa, localisation perdue
N° de Localisation : Inconnu
Datation :
Dimension :
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : National Museum of Afghanistan
N° d'inventaire musée : MK 24 ?
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Ce fragment présente deux scènes très incomplètes. Surmontées par une frise à redents et séparées par une colonne placée dans un cadre. Sur la scène de droite, on distingue le feuillage d’un arbre. A gauche se trouve la porte d’un rempart, surmontée de merlons. Devant la porte se tient une Yavanī, vêtue à la mode iranienne : tunique longue et pantalon rentré dans des bottes. Elle est armée d’une lance et d’une épée courte. Derrière elle, dans l’embrasure de la porte, on distingue la silhouette d’un autre personnage. La présence des Yavanī, gardiennes de la princesse Yaśodharā, évoque le plus souvent l'épisode du Sommeil des Femmes.

Observation :

Les reliefs en schite découverts par Barthoux entre 1926 et 1929 proviennent majoritairement des alentours du Grand Stūpa K1 de Tapa-i Kafarihā, du sud-ouest du stūpa principal B12 de Bāgh Gaï (autour de B13) et du Grand Stūpa TK140 de Tapa Kalān.

Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Monuments préislamiques d’Afghanistan - pl. XII, n°49
Catalogue of the National Museum of Afghanistan (1931 – 1985) - p. 367, K.p. Ha. 962.29.