Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Garde du Gynécée : Sommeil des Femmes

HADB N° : 481
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Bas-relief
Matière : Schiste
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Haḍḍa, localisation perdue
N° de Localisation : Inconnu
Datation :
Dimension : h = 19 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17172
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Ce relief fragmentaire représente deux femmes endormies. L’une s’appuie sur une lance ou une colonnette très effilée, peut-être une Yavanī, une des gardes du gynécée ; l’autre, sans doute une musicienne, est assoupie sur son tambour. Ces personnages apparaissent dans la scène du Grand Départ, au moment où Siddhārtha quitte son épouse au milieu du palais endormi.

Observation :

Les reliefs en schite découverts par Barthoux entre 1926 et 1929 proviennent majoritairement des alentours du Grand Stūpa K1 de Tapa-i Kafarihā, du sud-ouest du stūpa principal B12 de Bāgh Gaï (autour de B13) et du Grand Stūpa TK140 de Tapa Kalān.

Etude comparative :

À rapprocher de la même scène publiée dans Ingholt, 1957 : pl. 39a.


Référence(s) bibliographique(s) :
Monuments préislamiques d’Afghanistan - pl. III, n°8
Gandhāran Art in Pakistan - pl. 39a