Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête d’Hāritī surmontée de la cité

HADB N° : 164
Catégorie :
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa Kalān
N° de Localisation : 67
Datation :
Dimension : 12,5 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17115
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Tête en stuc de la déesse Hāritī surmontée de la cité. Le front de la déesse est ceint d’un bandeau décoré d’une perle centrale rectangulaire. Le haut de sa coiffe, en forme d’enceinte carrée renforcée de quatre tours d’angle, symbolise la cité. Si les lobes d’oreilles déformés, portant des boucles rondes, sont typiques de l’iconographie indienne, cette figure est inspirée d’un modèle hellénistique.

Observation : Etude comparative :

Selon Barthoux, inspirée d’une Aphrodite que l’on retrouve au Musée de Naples (Barthoux, 1930 : 10).


Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 53 a