Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête d'Indra

HADB N° : 157
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa Kalān
N° de Localisation : 68
Datation :
Dimension : 11,2 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17142
Trace de polychromie : Oui
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Cette tête d’Indra porte la marque de l’influence centrasiatique. Sa coiffe complexe, composée d’une couronne surmontée de deux spirales enroulées, porte le croissant iranien, peut-être hephtalite. Son visage a des traits irréguliers. De profil, on remarque que le front est très bombé. Les yeux mi-clos sont en amande. Le nez est court et pointu, la bouche souriante. Les lobes de ses oreilles sont allongés par les lourdes perles qu’il porte. Sur le cou, un pli est marqué. Barthoux note des traces de polychromie rouge.

Observation : Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 56 a et a’