Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête d'Indra

HADB N° : 162
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Bāgh Gaï
N° de Localisation : 56
Datation :
Dimension : 10 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17147
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Cette tête représente probablement Indra. Cette tête fait partie du décor de vestibule B56. Sur un panneau, trois arcs brisés abritaient trois Buddha. Entre les niches, la place vide est occupée par ce personnage que Barthoux nomme « barbare lauré » qui fait face à la petite tête de la figure 174. Moustachu mais sans barbe, il est coiffé d’une couronne de laurier. Ses mèches de cheveux sont très stylisées et consistent en des boucles parfaitement rondes encadrant le visage. Ses yeux, légèrement enfoncés, lui donne un caractère expressif. Sur ce visage hellénisant se superpose l’élément typiquement indien : les lobes d’oreilles agrandis. Ce personnage est certainement un donateur. Il se pourrait qu’il s’agisse d’Indra, cependant dans ce cas, on se serait attendu à trouver Brahma dans l’autre écoinçon. Or la petite tête d’aspect féminin qui s’y trouve porte une couronne de perles complexes, ornement qui sied bien moins au dieu Brahma qu’à une donatrice.

Observation : Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 57 b