Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête de Bodhisattva

HADB N° : 89
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa-i Kafarihā
N° de Localisation : 1
Datation :
Dimension : 16 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17238
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Tête de Bodhisattva en stuc. Ses traits rappellent certains œuvres centrasiatique. Il porte une coiffure originale : un diadème de perles rondes, dont le diamètre grandit au fur et à mesure qu’elles s’approchent de la perle carrée centrale, le tout surmonté d’une palmette en éventail. De part et d’autre du diadème, au niveau des oreilles, émergent deux petites cornes pointues. Les cheveux sont bouclés, traités en vagues parallèles encadrant le front. Les cheveux mi longs laissent apercevoir des lobes déformés. Les traits sont idéalisés : yeux mi-clos, expression souriante, visage rond. Sur son front, juste au dessus des sourcils, un bouton en stuc figure l’ūrṇā. On distingue de légère trace de polychromie et les sourcils étaient peints.

Observation : Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 35 a