Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête de yakṣi à l’arbre

HADB N° : 185
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa-i Kafarihā
N° de Localisation : 20
Datation :
Dimension : 20 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17203
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Tête de yakṣi à l’arbre, en stuc. Cette yakṣi  ou, comme elle est nommée au Musée Guimet, Salabhanjika « Dame à l’arbre », est d’une exécution délicate, à rapprocher de la figure 44b en stuc. Leur style très semblable contribue à rapprocher l’école de schiste et celle du stuc. Sur le devant du front tombent deux petites boucles rondes symétriques, tandis que le reste des cheveux est presque lisse. Une partie de sa chevelure semble s’enrouler autour d’un arbre afin de faire corps avec lui. Elle porte une couronne, sorte de bandeau de tissu circulaire, décoré de fleurs et porte de lourdes boucles d’oreilles. Ses traits sont  indien : yeux en amandes, petit nez et bouche souriante. Il reste des traces de peinture rouge sur le turban notamment.

Observation : Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 44 a