Haḍḍa Archéo Database

Examen du matériel archéologique de Haḍḍa

Le projet Haḍḍa Archéo Database vise à faciliter l’étude et à perpétuer la mémoire du patrimoine archéologique des monastères de Haḍḍa, aujourd’hui entièrement disparus.
Entre les IIe et IXe siècles de l'ère chrétienne, les monastères bouddhiques de Haḍḍa comptaient parmi les grands centres religieux qui accueillaient les milliers de pèlerins voyageant entre l’Inde et la Chine.
L’école de modelage de Haḍḍa se caractérise par la qualité esthétique de ses œuvres ainsi que par ses nouveaux modes de composition.
Découvrez le matériel archéologique

Sites

Entre les IIe et IXe siècles de l'ère chrétienne, les monastères bouddhiques de Haḍḍa comptaient parmi les grands centres religieux qui accueillaient les milliers de pèlerins voyageant entre l’Inde et la Chine.

Haḍḍa est le nom d’un village moderne de l’Afghanistan, situé à douze kilomètres au sud de la ville actuelle de Jellālābād, construit sur les ruines d’une petite ville préislamique dont dépendait un grand ensemble monastique bouddhique...
Tapa Kalān (abréviation : TK) était l’un des sites les plus importants de la localité. Il mesurait plus de 120 mètres de long, formé par la juxtaposition de quatre fondations accolées...
L’enceinte principale de Bāgh Gaï (abréviation : B) est organisée en deux partie accolées : l’enceinte aux stūpa au Sud-Est et le monastère au Nord-Ouest...
Tapa-i Kafarihā (abréviation : K et K’) est un secteur très érodé. Au centre se trouve un groupe de stūpa entouré d’une enceinte (K). Au Nord s’éleve une enceinte comparable (K’) et à l’Est, un petit monastère est édifié...
Le site de Tapa Tope Kalān, caractérisé par un très grand stūpa (GS), se trouve à environ 200 mètres au Nord-Est de la ville moderne. Il avait été repéré par Masson qui le nommait « Tope Kalān » puis identifié par Barthoux comme « Borj-i Kafarihā »...
Les successeurs de Barthoux s’attachèrent à l’étude de deux autres lieux-dits. Tapa-e Shotor (abréviation : TSh) fut d’abord fouillé par Mostamindi puis par Tarzi, qui poursuivit les recherches à Tapa Tope Kalān (abréviation : TTK)...
En savoir plus sur le projet

Matériel archéologique

L’école de modelage de Haḍḍa se caractérise par la qualité esthétique de ses œuvres ainsi que par ses nouveaux modes de composition.

Tête de Buddha en stuc de type hellénisé : coupe droite de l’œil, nez busqué long et aquilin, menton prognathe. Ses cheveux sont traités en mèches ondulées. On ne distingue pas l’ūrṇā.
Portrait de moine âgé empreint de réalisme. L’artiste modeleur a accentué les traits à l’ébauchoir, d’une main nerveuse. Le crâne, légèrement brachycéphale, est rasé...
Tête de démon à faciès animal, mi-bovin mi-canin. Une expression démente se lit dans les yeux exorbités de ce mauvais génie aux cornes recourbées et aux oreilles animales...
Ce personnage est vêtu d’un manteau de fourrure à capuchon qu’il ajuste à deux mains autour de son cou. Son attitude reptilienne, avançant le corps courbé, le rend inquiétant. Le visage de ce personnage énigmatique qui semble se faufiler exprime souffrance et passion...
Ce buste de génie aux fleurs est une des pièces les plus célèbres parmi celles retrouvées à Haḍḍa et a fait l’objet d’un article par A. Foucher (Foucher, 1930). Il a été découvert dans une chapelle voisine de Tapa Kalān. Au fond de cette caitya, sur une plate-forme, s’adossait un Buddha en marche...
Ce Bodhisattva porte un turban préformé décoré de résilles. Au centre du front, une palmette en éventail émerge du cœur d’une fleur - peut-être un lotus -. Deux fleurs l'encadrent et elle est agrémentée d’une décoration centrale : un personnage debout ou un pyramidion.

Tête de Bodhisattva

Tête de Bodhisattva en stuc, très délicate, d’aspect féminin. Il porte le même type de coiffure : un boudin de tissu circulaire orné de médaillons. Le haut de sa coiffure est perdu.

Tête d'Indra ou de Bodhisattva

Ce personnage pourrait être Indra. Il porte un turban élaboré consistant en un diadème haut serré au centre par une perle, soutenant un pyramidion (ou un personnage) ainsi qu’une bouffette plissée proéminente en forme de fleur.

Buste de Gandharva

Buste de génie hybride ailé, en stuc, très abîmé. C’est un Gandharva, un génie des airs. Il est représenté en vol, dans une position semi allongée.

Buste de brahmane

Ce brahmane de type sémite, jadis surnommé le « Jésus de Haḍḍa » a été rapproché des figures du Christ dans nos églises médiévales. Il est barbu et moustachu