Matériel archéologique

La première étape de ce travail est la mise en ligne des oeuvres découvertes lors de la première série de campagne de fouilles archéologiques menée par Jules Barthoux entre 1926 et 1933 à la demande d'Alfred Foucher, directeur de la Délégation Archéologique Française en Afghanistan.

Tête de guerrier

HADB N° : 384
Catégorie : Iconographie
Type d'objet :Modelage
Matière : Stuc
Provenance : Haḍḍa
Localisation : Tapa Kalān
N° de Localisation : 68
Datation :
Dimension : 10 cm
N° d'inventaire de fouille :
Lieu de conservation : Musée Guimet
N° d'inventaire musée : MG 17282
Trace de polychromie : Non
Type de restauration : Pas de restauration

Description :

Ce guerrier moustachu au menton rasé a les cheveux courts et bouclés, figurés schématiquement en creux. Ses lobes d’oreilles sont déformés. Le visage porte la marque de l'influence classique. Son regard profond et son expression donne à ce combattant l’air tourmenté.

Observation :

J. Barthoux avait surnommé ce guerrier "barbare gaulois" en raison de sa moustache. Ce qualificatif, propice à l'interprétation, est trompeur. Barthoux n'a jamais prétendu que le personnage était Celte à proprement parler.

Les guerriers rasés et moustachus sont courants à Haḍḍa. Objectivement, ce guerrier n'évoque un Celte que pour l'oeil occidental. Les ressemblances que nous pourrions établir sont à mettre en perspective avec nos traditions esthétiques. L'art du Gandhara étant le produit de nombreuses influences artistiques, différents types physiques et ethniques résultent d'emprunt et d'adaptation. A Haḍḍa, aux l'infuences locales se mêlent des influences occidentales, mais aussi indiennes, iraniennes et centrasiatiques. L'exemple le plus éloquent reste celui du personnage de Vajrapāṇi, le gardien du Buddha, tantôt représenté comme Héraklès, Alexandre le Grand ou encore Zeus. Il s'agit pourtant bien du personnage de la légende indienne représenté sous des traits hellénistiques, et c'est bien Vajrapāṇi que les fidèles bouddhistes reconnaissent sous cet aspect. Il en est de même pour ce guerrier moustachu.

Etude comparative :
Référence(s) bibliographique(s) :
Les Fouilles de Haḍḍa, Figures et Figurines - Pl. 47 a et a'